Made in Picardie : le roman 2 en 1 de Jérémy Gaudebert

https://www.sophielimromans.com/2019/11/roman-made-in-picardie-jeremy-gaudebert.html
© Twitter, Pixabay et Canva

Je tiens tout d'abord à remercier Jérémy Gaudebert de m'avoir accordé sa confiance par rapport à son roman, car pour un auteur, il s'agit un peu de son "bébé". Le roman Made in Picardie, d'une longueur totale de 168 pages, comporte deux histoires courtes, Télé-Réalité et VRP, qui dénoncent, chacune à sa manière, les fléaux de notre société actuelle, par le biais d'une écriture sensible et émouvante. Découvrons, sans plus tarder, les résumés respectifs de ces deux fictions.

Résumé de la fiction Télé-Réalité


Télé-Réalité met en exergue les dérives de la télévision, qui se caractérisent par cette obsession de "l'audience à tout prix". Celle-ci prendra la forme d'une chasse à l'homme, dans le cadre d'un jeu qui bat tous les records d'audience.

Pour faire face à la concurrence, le PDG d'une chaîne crée un programme révolutionnaire, diffusé en direct à la télévision, mais également sur Internet. À travers des mises en scène chaque fois plus spectaculaires et chaque fois plus dangereuses, il fait prendre des risques inconsidérés aux candidats, qui se retrouvent plongés dans un décor de jungle urbaine, afin de rendre les téléspectateurs de plus en plus accros.

Isabelle, mère de famille trentenaire, mariée à un homme souffrant, souhaite changer de vie. Elle désignera la première candidate à tenter sa chance et à servir de proie. Pour l'avantager, il a été décidé que le jeu se déroulerait pour la première fois à Amiens, sa propre terre. Jusqu'où conduira cette traque en direct ?

Résumé de la fiction VRP


VRP, que l'on pourrait qualifier de roman social, met l'accent sur un choc générationnel entre Francis, un démarcheur spécialisé dans les surgelés, et Max, un élève de troisième qui doit effectuer un stage dans l'entreprise même où travaille Francis depuis de nombreuses années. Tous deux forment un duo contrasté. Au fil de leurs livraisons et de leurs démarchages dans la Somme, ils apprendront à se connaître et à s'apprivoiser. Au gré des rencontres et des événements qui ponctueront leur périple quotidien, des liens d'amitié vont se tisser entre nos deux personnages.

À travers cette rencontre touchante, l'auteur entend décrire la ruralité profonde de son département, la Somme. Par ce biais, il dénonce la difficulté des conditions sociales et le déclin économique de ses terres.

Mon avis sur Télé-Réalité


Vu que le roman est scindé en deux et qu'il nous offre deux histoires, je vais formuler plusieurs avis. Je vais en premier lieu émettre un avis sur chacune des histoires, avant de donner une opinion globale.

Concernant Télé-Réalité, j'ai eu du mal à rentrer dedans, peut-être parce que j'avais le sentiment qu'on n'entrait pas assez rapidement dans le vif du sujet. Il faut dire que la patience n'est clairement pas mon fort, mais en poursuivant ma lecture, j'ai été agréablement surprise.

On s'attache rapidement à Isabelle, la candidate servant de proie au jeu télévisé, car on se l'imagine dévouée à sa famille et généreuse.

Jérémy a choisi un concept de jeu extrême qui, fort heureusement, n'a pas lieu dans la réalité. Je n'en dirai pas plus pour éviter de spoiler. Tout en laissant libre cours à son imagination, il nous amène à réfléchir sur les travers du monde télévisuel, avec cette quête permanente de l'audimat. Lorsque j'étais petite, on n'avait pas affaire à une surcharge de programmes. Et qui dit moins de programmes, dit moins de concurrence entre les chaînes. L'explosion de l'audimat nécessite-t-elle la mise en danger des candidats à un jeu télévisé ? C'est une question à laquelle le lecteur est confronté en lisant Télé-Réalité.

À travers sa plume, qui laisse transparaître une certaine sensibilité, Jérémy parvient à émouvoir le lecteur qui ne peut que se sentir concerné par son histoire. Le message n'aurait sans doute pas été aussi efficace si Jérémy avait choisi un autre format que la fiction. La fin, à la fois triste et surprenante, nous montre la cruauté du milieu audiovisuel, que l'on se place du côté de la chaîne ou du côté des candidats.

C'est un pari réussi pour Jérémy. J'ai été émue par cette histoire originale qui donne à réfléchir. Le thème abordé est à la fois actuel et peu commun, ce qui fait de Télé-Réalité une histoire atypique qu'on prend plaisir à découvrir.

Mon avis sur VRP


Contrairement à Télé-Réalité, je n'ai éprouvé aucune difficulté à m'immerger dans l'histoire qui avait déjà été abordée sous des angles différents par d'autres auteurs. J'ai trouvé la relation entre Francis, le quinquagénaire, et Max, l'adolescent un peu gauche, touchante. Le fait que les deux personnages soient dotés de fêlures et souffrent d'un besoin de reconnaissance, les a rendus d'autant plus attachants. Ainsi, la relation paternaliste qui se noue entre eux paraît plus réelle.

Bien que la fin soit triste, Jérémy nous donne une belle leçon d'amitié avec cette histoire, à laquelle j'ai été beaucoup plus sensible. Les personnages semblent authentiques et on s'attache à eux.

Mon avis global


J'ai été ravie de découvrir ce roman deux en un qui contraste avec mes lectures habituelles, davantage orientées vers les thrillers ou les romances.

Le style de Jérémy est accessible à tous et son livre se lit aisément, mais ce qui rend la lecture plaisante et émouvante, c'est surtout sa sensibilité, celle avec laquelle il parvient à toucher le lecteur. On a envie de découvrir avec lui les difficultés que ses personnages endurent et on se laisse embarquer.

Je conseille donc ce recueil aux personnes qui souhaitent découvrir deux histoires pleines de simplicité et teintées d'humanité.

Acheter Made in Picardie, de Jérémy Gaudebert


Made in Picardie sera disponible à la vente à compter du 26 novembre 2019, à prix doux :

  • E-book : 0,99 euros
  • Broché : 13,90 euros

Amazon Cultura Fnac Librinova

Suivre Jérémy Gaudebert sur les réseaux sociaux


Instagram  Facebook Twitter

Poursuivre la lecture...